15 mai 2017 : mal d’altitude

Nous sommes retournés à Naryn, après 3 nuits en yourte près du caravansérail de Tash-Rabat. Il y a de belles randonnées à faire là-bas, particulièrement celle qui part du camp de yourtes et arrive en surplomb du lac Chatyr-Kol. Sans guide, il vaut mieux se renseigner précisément sur le parcours avant de partir, car il n’y a pas de marquage. Le CBT de Naryn nous avait donné une carte accessible en ligne mais relativement imprécise… le blog “Lumières du monde” a un article assez complet sur cette randonnée.

 

 

C’est donc le moment des au revoir avec la joyeuse équipe de français. Je file ensuite à la gare routière de Naryn, où j’ai la chance de trouver un taxi partagé pour Bichkek rapidement (ce qui veut dire départ dans la demi-heure). À Kochkor, au tiers du trajet environ, le chauffeur me trouve un autre taxi allant à Bichkek, sans surcoût pour moi. J’imagine qu’il préfère rester dans son secteur, et je suis la seule dans son véhicule à vouloir aller aussi loin au nord du pays.

Une fois à la capitale, je retourne au Central Chuy Avenue Hostel qui est pour le coup devenu un vrai repère, un endroit familier. Jibek (la propriétaire) est toujours là, et je suis soulagée pour elle de voir qu’une amie l’aide maintenant à tenir l’hostel. Jusque là je l’ai toujours vue gérer tout toute seule, passant jours et nuits sur place.

Le lendemain après une bonne nuit de sommeil, j’ai la sensation de me sentir plus fatiguée que ce que je devrais être. Je sens aussi une douleur dans la poitrine depuis mon retour de la randonnée à Tash Rabat… je demande à Jibek si elle peux me prêter son téléphone pour que je puisse appeler l’ambassade de France. Je veux leur demander s’ils peuvent me recommander un médecin. Ils me conseillent la clinique privée Neomed*Jibek m’accompagne gentiment pour m’aider à traduire ce que dit le personnel . Électro cardiogramme, tension, pouls, questions, j’ai droit à un examen sérieux. Finalement le verdict tombe : ça n’est qu’un petit mal des montagnes sans gravité ! Je repars avec quelques recommandations pour mon régime alimentaire des prochains jours, une prescription, mais aucune restriction particulière quant au fait de retourner dans les montagnes. Ouf !

* Clinique Neomed
46 rue Orozbekova
(En russe : ул. Орозбекова 46)
Tel : +996 (312) 90 60 90

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *