Helvetas Swiss Intercooperation

Du 24 au 31 mai 2017, j’ai accompagné l’équipe d’Helvetas Suiss Intercooperation, une organisation non gouvernementale (ONG) suisse. Présente en Afrique, Asie, Amérique du Sud et Europe de l’Est, ses actions tendent à améliorer les conditions de vie de personnes défavorisées dans les régions rurales.

Leur premier projet a débuté en 1994 au Kirghizstan, il avait pour nom “Agroproject”. Depuis une structure hybride a été créée, baptisée Kyrgyz-Swiss Agricultural Programme (KSAP), permettant à l’ONG de travailler en coopération étroite avec le ministère de l’agriculture et de l’eau kirghize.  Actuellement 6 projets sont en cours dans différentes régions du pays.

J’ai personnellement passé une semaine à Gulcha, dans le sud du Kirghizstan, à 85 kilomètres de Osh (la 2ème plus grande ville du pays, environ 250 000 habitants).  Le projet mené là-bas se nomme “Programme pour les petites entreprises et de création de revenus dans (les régions d’) Alai et Chon Alai” (en anglais “Small Business and Income Creation Programme in Alai and Chon Alai”). Le but de ce dernier est de contribuer à réduire la pauvreté : en œuvrant pour l’augmentation des revenus, et en améliorant le taux d’emploi grâce à l’accès des femmes et des jeunes à l’auto-entreprise. Le but est de provoquer un effet d’entraînement qui fera émerger des marchés locaux, et améliorera la vision qu’ont les jeunes de leur région en terme de perspectives économiques.

Le projet, dont la phase initiale a débuté en 2013, a été pensé pour s’étendre sur 10 ans et prend en considération l’ensemble de la population d’Alai et Chon Alai, soit environ 100 000 personnes pour 24000 ménages.