Lundi 8 mai 2017 : randonnée dans la vallée d’Altyn Arasha

Sur le chemin vers la vallée d’Altyn Arashan.

Ak-Suu. Un petit village à une vingtaine de minutes de Karakol depuis lequel on peut partir pour une belle randonnée dans la vallée d’Altyn Arasha. Depuis le centre-ville de Karakol j’attrape le bus n°350. Ce dernier me laisse à proximité du point de départ de la randonnée, tout au sud du village. Je dois parcourir 15 kilomètres pour parvenir jusqu’à la vallée où se trouvent les hébergements. Le chemin est large et suit la rivière d’Ak-Suu tout le long, il est difficile de se perdre.

M’étant arrêtée faire une pause auprès d’un troupeau de chevaux, le berger vient discuter un peu avec moi.  Continue reading “Lundi 8 mai 2017 : randonnée dans la vallée d’Altyn Arasha”

Dimanche 7 mai 2017 : jolies rencontres à Karakol

L’originale mosquée de Karakol.

Tien a dû se rendre rapidement à Maïlu-Suu pour un reportage photo, et je suis de retour à Karakol pour quelques jours. J’y retrouve Edu (la volontaire américaine de Peace Corps) qui est là pour le weekend. Avec d’autres volontaires, ils se rejoignent souvent dans cette petite ville pour le weekend, histoire de briser leur isolement de la semaine (la plupart sont éparpillés dans de petits villages pour leur mission).

C’est l’occasion de découvrir leur QG : le Fat Cat, un bar qui sert de vrais cappuccino et de vrais chocolats chauds (standards français). Il y a aussi des “french toasts” (= pain de mie grillé) à arroser de sirop d’érable. De quoi se remonter le moral un jour de pluie… 🙂
C’est à cette occasion que je rencontre Aidai (prononcer “Aïdaï”), kirghize, et Jael, suisse. Toutes les deux parlent un très bon anglais et je crois comprendre qu’elles étudient l’agriculture dans le sud du Kirghizistan. En réalité la première travaille chez Helvetas, et la seconde y fait son stage d’ingénieur agronome… mais ça je le comprendrai plus tard. Pour l’instant elles me parlent de yacks, de montagnes de 7000 mètres, d’une petite ville au pied de ces dernières, et m’invitent à venir les voir quand je serai dans le sud. Ni une ni deux je prends leur contact et m’engage à venir les voir !

Jeudi 4 mai 2017 : point Mongolie

Notre yourte pour 3 nuits 🙂

À Karakol recherches actives sur l’organisation de la suite du voyage, surtout la partie concernant la Mongolie. L’occasion de faire un point “démarches”.
A l’heure actuelle, le visa tourisme classique est de 30 jours seulement pour les ressortissants français, et coûte 58$ (soit 50 euros). Il est possible de demander une extension de 30 jours supplémentaires, mais nous ne sommes pas encore sûrs de pouvoir l’obtenir au moment de la demande de visa ou s’il faudra attendre d’être en Mongolie. Nous pensons faire notre demande depuis Bichkek, Almaty ou Astana. Les 3 semblent possibles mais cela reste à vérifier, il n’est pas facile d’obtenir des informations précises sur ces sujets. Dans tous les cas, une extension nécessite de s’enregistrer au Bureau de l’immigration dans les 7 jours suivant notre arrivée, à Oulan-Bator.
Nous étudions plusieurs possibilités : Continue reading “Jeudi 4 mai 2017 : point Mongolie”