Dimanche 7 mai 2017 : jolies rencontres à Karakol

L’originale mosquée de Karakol.

Tien a dû se rendre rapidement à Maïlu-Suu pour un reportage photo, et je suis de retour à Karakol pour quelques jours. J’y retrouve Edu (la volontaire américaine de Peace Corps) qui est là pour le weekend. Avec d’autres volontaires, ils se rejoignent souvent dans cette petite ville pour le weekend, histoire de briser leur isolement de la semaine (la plupart sont éparpillés dans de petits villages pour leur mission).

C’est l’occasion de découvrir leur QG : le Fat Cat, un bar qui sert de vrais cappuccino et de vrais chocolats chauds (standards français). Il y a aussi des “french toasts” (= pain de mie grillé) à arroser de sirop d’érable. De quoi se remonter le moral un jour de pluie… 🙂
C’est à cette occasion que je rencontre Aidai (prononcer “Aïdaï”), kirghize, et Jael, suisse. Toutes les deux parlent un très bon anglais et je crois comprendre qu’elles étudient l’agriculture dans le sud du Kirghizistan. En réalité la première travaille chez Helvetas, et la seconde y fait son stage d’ingénieur agronome… mais ça je le comprendrai plus tard. Pour l’instant elles me parlent de yacks, de montagnes de 7000 mètres, d’une petite ville au pied de ces dernières, et m’invitent à venir les voir quand je serai dans le sud. Ni une ni deux je prends leur contact et m’engage à venir les voir !

One Reply to “Dimanche 7 mai 2017 : jolies rencontres à Karakol”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *