Interview with a GBT singaporian volunteer

Marcus.

MARCUS, 35 ans, de Singapour.
Marcus ou l’homme double. Citadin et passionné de nature. Maîtrise du mandarin et de l’anglais. Plutôt réservé mais capable de nous raconter l’histoire de Singapour pendant toute une soirée. Bref, un gars intéressant.

MARCUS, 35 years old, from Singapour.
Marcus or the double faced man. Urban and passionated by nature. Mandarin and english spoken. Kind of private but with the capacity of telling us about Singapour’s history during an entire evening. In short, an interesting guy. 

1/ Pourquoi as-tu choisi de faire du volontariat ?
Je veux faire quelque chose pour l’environnement, c’est ma passion. Vivant en ville au quotidien, participer à des projets de volontariat m’amène dans des endroits plus « nature » – même s’il y encore des coins de verdure et de nature dans Singapour (et la plupart des gens l’ignorent!)-.

1/ Why did you choose to volunteer ?
To do something for the environment which is my passion. As a city person, to volunteer brings you to wilder places – even if there is still green areas and wild life in Singapor (and most people don’t know that !) –

2/ Pour quelles raisons conseillerais-tu à d’autres personnes de faire du volontariat ?
C’est un bon moyen de visiter des endroits gratuitement ! (rires) Sérieusement je pense que chacun(e) doit trouver ses propres raisons… même si beaucoup de personnes commencent parce qu’elles veulent se rendre utiles pour une cause en laquelle elles croient.

2/ Why would you recomend other people to volunteer ?
It’s a free way to see many places and things ! (laughs) Seriously I think everybody has to find his own reasons… even if a lot of persons begin to volunteer because they want to be helpful for some cause they believe in.

3/ Pourquoi as-tu fais spécialement le choix du Great Baikal Trail ?
D’abord j’ai toujours été intéressé par le volontariat dans le domaine de l’environnement. Ensuite dans mes temps libres j’aime randonner et les activités plein air en général : le GBT est le mariage parfait de ces deux aspects ! C’était aussi plutôt proche et bon marché pour moi de rejoindre le Baikal depuis Singapour.

3/ Why did you especially choose the Great Baikal Trail ?
First I’ve always been interested in volunteering for environment. Second I personally like hikking and outdoors activities in general : the GBT is the perfect marriage of those two aspects ! It was also quite near and cheap for me to reach the Baikal from Singapor.

4/ Écologiquement parlant, qu’est-ce qui a de l’importance pour toi ? De quoi as-tu besoin pour te sentir à l’aise dans ton environnement ?
À propos de l’environnement il me semble que le plus important est que chaque citadin(e) réalise qu’il est possible de vivre avec le même confort tout en utilisant moins de ressources. Il n’est pas forcément nécessaire de revoir à la baisse son train de vie pour respecter l’environnement !

4/ Ecologically speaking, what is valuable for you ? What do you need to feel comfortable with your environment ?
Concerning environment I feel that the most important is that everybody in cities can realise that you can live with the same comfort while using less ressources. You don’t have to low your life standards to respect the environment !

5/ Comment te sentais-tu à l’idée de venir en Sibérie ? Qu’imaginais-tu de cette région ?
J’étais déjà venu il y a deux ans du coup je savais plus ou moins à quoi m’attendre. Cependant le ressenti est différent cette fois : il y a beaucoup plus de touristes chinois maintenant ! Par exemple maintenant en marchant dans la rue tu peux voir des panneaux publicitaires où il est écrit « plats chinois disponibles ici », ou même des inscriptions traduites en chinois pour les touristes dans les ferries… enfin et surtout, les températures devraient être plus élevées ! La dernière fois il ne faisait pas si froid alors que j’étais venu plus tard dans la saison ! (rires).

5/ How did you feel coming to Siberia ? What were your expectations about this region ?
I had been to this region 2 years ago already so I kind of knew how it would be. However the feeling was different : there are much more chineese tourists now ! For example now walking in the streets you can see advertising signs where it’s written “chineese food available here”, or even inscriptions for tourists in ferries that are translated in chineese… Last but not least, the weather should be warmer ! Last time even though I came later in the season it was not so cold (laughs).

6/ Quels conseils donnerais-tu aux personnes de ta région natale qui prévoient faire du volontariat avec le GBT ?
Je pense qu’ils devraient vraiment se préparer au froid, et s’attendre à un travail plutôt intense. Autrement je pense que mes amis de randonnée s’en sortiraient très bien ici !

6/ What would you recomend to the people of your homeregion who plan to volunteer with the GBT ?
I think they should very be prepared for the cold, and expect some hard work. Otherwise I think that my trekking friends would be doing great here !

7/ Enfin et surtout, la question bonus ! Y a-t-il des choses qui t’ont surpris ici pendant le projet ?
Oui, je dois avouer que je suis surpris que les locaux puissent participer à plusieurs projets par an, ou à un chaque année : ça prend du temps, ne doivent-ils pas travailler pour gagner de l’argent ? (rires) Ou peut-être qu’ils ont peu de dépenses ? Dans tous les cas c’est assez éloigné de la vie que je connais à Singapour.
J’ai aussi été positivement surpris de découvrir que le GBT existait depuis bientôt 15 ans. Ils sont très actifs et ont encore des financeurs qui les supportent. Pour moi ça en dit long sur la qualité de leur travail, car beaucoup d’organisation à but non lucratif doivent suspendre leurs activités au bout de quelques années.

7/ Last but not least, secret question ! Is there anyhing that surprised you here during this project ?
Yes, I must admit that I’m surprised that local people can participate in several projects in the year, or in one each year : it takes so much time, don’t they have to work to get money ? (laughs) Or maybe they have low life expenses ? Anyway it’s quite far from the life I know in Singapor.
Also, I was positively surprised to discover that the GBT is existing for 15 years soon. They are very active and still have funders to support them. As lot of non-profit organisations have to stop their activities after few years, for me it speaks a lot about the quality of the GBT’s job.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *